Kinésiologie

« Les bras m’en tombent. » « J’ai les jambes en coton. » Ces expressions populaires attestent du rapport étroit entre nos muscles et nos émotions. Reposant sur ce principe, la kinésiologie, technique psycho-corporelle, va détecter nos déséquilibres énergétiques, émotionnels ou physiques pour lever les blocages qui nous dominent. Elle s’appuie sur un test manuel de réponse musculaire pour connaître notre fonctionnement et éveiller notre potentiel.

Le test de la kinésiologie est différent des tests mécaniques utilisés par les kinésithérapeutes. Il consiste à établir un dialogue avec le corps en lui posant directement un certain nombre de questions. Le sujet tend un membre, habituellement le bras, sur lequel le praticien effectue une légère pression. En situation normale, le bras résiste, il est “verrouillé”. En cas de stress, il y a modification de la réponse du système musculaire qui se traduit par une absence de verrouillage, le bras tombe sous la pression. Les applications de ce test ont donné naissance à de nombreuses techniques dont voici les trois plus connues.

Développement personnel ou épanouissement transpersonnel?

la personne pourrait utiliser la kinésiologie dans le seul but d’être plus efficace dans l’utilisation des ses potentialités, afin d’être plus performante que les autres dans une logique de compétition : dans cette optique, on se retrouverait de nouveau sous l’emprise de l’ego et on s’eloignerait de l’harmonie relationnelle et sociale.

C’est un aspect du développement personnel.

L’approche transpersonnelle vise à épanouir les talents de la personne pour plus de plénitude. Le bénéfice de cet épanouissement sera double : d’abord pour la personne concernée mais aussi pour les autres dans un esprit d’harmonie avec l’environnement (au sens le plus large du terme), dans un but de partage et d’échange, dans un donner-recevoir équilibré.

Serge Kernilis (se libérer de l’emprise de l’ego)

0 Partages